• 6° message

     « Ceci étant cela est »

    Tant que nous avons de la gratitude nous sommes heureux

    La graine de la gratitude peut grandir en nous en lui faisant tout simplement de la place.

    Le sentiment de surprise, démerveillement a lieu lorsque nous n’avons pas d’attente que quelque chose va se passer.

    De ne rien attendre par exemple est de ne pas prendre pour acquis que votre voiture va démarrer lorsque vous tournez la clé de contact. Essayez cela et vous serez surpris et émerveillé par la technologie qui permet à votre voiture de démarrer et la gratitude naîtra en vous.  Regardez votre corps, savez-vous que votre corps est une merveille ?

    Peut-être  pensez-vous qu’aujourd’hui est tout simplement un autre jour de votre vie mais ce n’est pas juste un autre jour, cette journée vous est offerte. C’est un cadeau. C’est un cadeau unique que vous recevez maintenant et la gratitude est la seule réponse possible.

    Apprenez à vivre comme si ce jour était le tout premier et aussi le tout dernier de votre vie, commencez par ouvrir vos yeux et découvrez combien c’est merveilleux d’avoir des yeux, ce mouvement de couleur qui vous est offert à tout moment pour votre simple plaisir.

    « Me réveillant ce matin, je souris.
    J’ai vingt-quatre heures toutes nouvelles.
    Je forme le vœu de vivre chaque instant dans sa plénitude
    Et de poser sur le monde un regard aimant. »

     

    Pour cette semaine :

    • Lire le deuxième entrainement à la pleine conscience, comment pratiquez-vous la générosité dans votre vie quotidienne ? Ecrire sur ce qui vous touche le plus dans cet entrainement.
    • Ecrivez dans votre cahier les trois expériences les plus douloureuses que vous ayez connues dans la vie. Voyez quels cadeaux ou bénéfices secondaires elles vous ont apporté. (vous pouvez également les partager avec votre sangha)
    • Chaque soir écrivez cinq choses pour lesquelles vous avez ressenti de la gratitude durant la journée et trois petits bonheurs qui ont illuminé votre journée.

    « Le jour touche à sa fin, notre vie s’enfuit.
    Regardons profondément. Qu’avons-nous fait de tout ce temps passé ?
    Chère Communauté, avec diligence, consacrons-nous de tout cœur à  la méditation.
    Vivons pleinement chaque instant, comme des personnes libres.
    Conscients de l’impermanence, ne laissons pas nos jours s’écouler dans l’inutilité. »

    ----------------------

    Deuxième entraînement
    Bonheur véritable

     Conscient(e) de la souffrance provoquée par le vol, l’oppression, l’exploitation et l’injustice sociale, je suis déterminé(e) à pratiquer la générosité dans mes pensées, dans mes paroles et dans mes actions de la vie quotidienne. Je partagerai mon temps, mon énergie et mes ressources matérielles avec ceux qui en ont besoin. Je m’engage à ne rien m’approprier qui ne m’appartienne.

    Je m’entraînerai à regarder profondément afin de voir que le bonheur et la souffrance d’autrui sont étroitement liés à mon propre bonheur et à ma propre souffrance. Je comprends que le bonheur véritable est impossible sans compréhension et amour, et que la recherche du bonheur dans l’argent, la renommée, le pouvoir et le plaisir sensuel génère beaucoup de souffrance et de désespoir.

    J’approfondirai ma compréhension du bonheur véritable qui dépend plus de ma façon de penser que de conditions extérieures. Je peux vivre heureux(se) ici et maintenant lorsque je suis capable de m’établir dans le moment présent, en me contentant de peu, et en reconnaissant les nombreuses conditions de bonheur déjà disponibles en moi et autour de moi.

    Conscient(e) de cela, je suis déterminé(e)  à choisir des moyens d’existence justes afin de réduire la souffrance et contribuer au bien-être de toutes les espèces sur Terre, notamment en agissant pour inverser le processus de réchauffement planétaire.

     

    Source et totalité des messages : ICI