• Dédicace ou Prière de l'être

          Comment se mettre au service de tous, œuvrer au bien-être de tous les êtres ?
              Comment faire de sa vie un acte de salut pour tous, une dédicace au service du bien des êtres ?

         Comment se libérer ainsi de son égoïsme, de son individualisme, et s’offrir tout entier à soulager la souffrance des êtres, et à apporter le bonheur, la sécurité, la confiance et la paix, en bref le bien-être suprême pour tous ?

         Pouvoir dire : « Ma vie est perdue ; ma vie est pour tous ! »… Jusqu’au moindre souffle, jusqu’au moindre battement de paupière, dans une écoute même subtile et anodine, simple et ordinaire, jusque dans l’immobilité de son être, jusque dans l’immobilité de son mouvement de vie, de ses actions, de ses paroles et de ses pensées, pouvoir être là pour tous, tout entier dédié à être avec tous !

        Tous les êtres sont plongés dans l’Ignorance et la Souffrance. Tous. Cela seul suffit à dédier sa vie à les aimer.

         Le monde est illusoire, le monde est transitoire. Le monde est une danse des phénomènes qui apparaissent et disparaissent sur la scène vivante d’un théâtre dansé où les pensées, les paroles, les actes tentent vainement d’imiter l’Inimitable, de saisir l’Insaisissable, d’accéder à l’Inaccessible, de s’approprier ce qui est hors de portée.

          Car en vérité, tout est vide et creux, telle une flûte qui peut alors laisser passer le souffle du vent de l’Instant, de l’Inspiré et du Spontané. De là, chez l’humain, tout n’est que vanité et prétention.

       Tout est à dépasser. La torpeur, la douleur et l’envie sont à dépasser. L’attachement aux habitudes est à dépasser. Les obstacles, les erreurs, les doutes et les illusions…tout cela est à dépasser.

         Le monde est illusoire, le monde est transitoire. Le monde est un bateau à la dérive, le monde est une maison en flammes.

         Que chaque jour, à deux reprises au moins – si ce n’est tout au long du jour – mon cœur émette une prière pour le bonheur de tous les êtres : l’une le matin pour accueillir le soleil de toute vie sur Terre ; l’autre le soir, en honorant le manteau noir étoilé de la nuit qui s’avance et sa rayonnante lune magiquement belle.

    « Que je sois animé tout entier du désir ardent d’aimer tous les êtres.

    Que je respire pour eux, que je respire en eux.

    Que mes oreilles et mon écoute leur soient offertes.

    Que mes yeux et mon regard leur soient offerts.

    Que ma bouche et mes paroles leur soient offertes.

    Que mes mains et mes gestes leur soient offerts.

    Que mes pieds et mes pas leur soient offerts.

    Que mon corps et mon silence tout entiers leur soient offerts.

    Que mon être et mon amour leur soient offerts pleinement.

    Enfin que mon souffle de vie leur soit offert ! »

     

    Chân Phap Khi

     

    Ce texte peut être téléchargé : Dédicace ou prière de l'être