• Dernier message

    Notre retraite d’hiver chez soi se termine avec ce message. Nous voulons remercier tous les ami(e)s qui ont participé à cette retraite par leur soutien dans la rédaction des messages, les témoignages qui ont inspiré un grand nombre d’entre nous.

     

     

    Je suis bien arrive   Je suis vraiment a la maison

     

     

    Mais la retraite est-elle terminée ou bien commence-t-elle ?

     

    Alors prenons le temps de méditer sur ce que signifie « fin de la retraite ».

    Une fin ? Un commencement ? Le moment de prendre une ou des résolutions ?

    Oui, nous n’allons pas nous quitter comme cela sans savoir nous dire « au revoir », sans prendre le temps du bilan de cette expérience, sans avoir pris la résolution de se retrouver.

    Mais comment ?

     

    Nous vous proposons quelques pistes:

     

    - Se retrouver avec les amies, amis de la sangha, et imaginer votre cérémonie de clôture.

    (Au Village des Pruniers et à  la Maison de l’Inspir la cérémonie de clôture a eu lieu mardi 5 février. C’est un moment de joie, de célébration et un sentiment de liberté après ses 90 jours de pratique intensive. )

     

    - Prendre quelques résolutions pour l’année.

    Une grande ou petite résolution pour l’année, ou plein de toutes petites résolutions, à un rythme différent, une par semaine, ou par mois et revisiter régulièrement ces résolutions.

    Piocher une pratique dans tout ce qui vous a été proposé et vous a fait du bien, afin approfondir cette pratique et arriver à ses racines ; là où se niche l’intention, là où le cœur parle.

    Vous pouvez, par exemple, vous faire une boîte à trésors  de pratiques légères et vivifiantes, de toutes petites pratiques, de celles que nous jugeons « insignifiantes » ou « mineures » et tirer au hasard, en début de semaine où en début de mois, la pratique que vous allez privilégier. Et, bien sûr, vous pardonner chaque fois que votre boîte ou votre résolution a été abandonnée au coin d’une étagère ; car la pratique de la pleine conscience est précisément ce moment où vous prenez conscience de l’oubli et qu’avec beaucoup de tendresse et de bienveillance, vous revenez à votre pratique.

     

    Vous pouvez vous essayer au bonheur de partager cette pratique entre amis, faire ensemble la liste des pratiques « mineures».  Joie, rires et…profondeur garantis.